Partager
Version imprimable

Current Size: 100%

A la découverte de la flore de la Divatte

Le 4 juin 2013
par Nathalie,
Chargée de promotion ...

$user->profile_pseudo

Commentaires (0)

Découverte

Il fait beau en ce dimanche 2 juin, le soleil est enfin là … un temps idéal pour aller faire une petite balade sur les sentiers pédestres et découvrir les paysages du Vignoble de Nantes et pourquoi pas en connaître les particularités .. !

Justement, une sortie botanique est prévue à la Remaudière par les membres de l'association du Patrimoine Remaudièrois (APR).

Direction la Remaudière, place de l'église. Un petit groupe d'une 30e de personnes attendent le départ et à 9h toute la troupe se met en marche le long du sentier de randonnée qui descend vers la rivière de la Divatte avec comme objectif la découverte de la flore en bordure des rives.

la flore de la Divatte le vignoble de nantes

 

Qu'ils soient amoureux de la nature, passionnés des plantes sauvages ou simples néophytes, tous sont à l'écoute de Bertrand Onillon professeur biologiste. Certains ont apportés leurs petits livrets de plantes, beaucoup ont entre les mains papier et crayon.

 

A fil de la balade, là où on voyait auparavant que des « mauvaises herbes », on a pu identifier de nombreuses plantes sauvages : du Gaillet-Grateron aux pouvoirs diurétique ou sudorifique mais aussi ancêtre de nos grattoirs à récurer nos casseroles par la silice qu'il contient, la Calidoine, l'herbe aux verrues aussi appelée lait de sorcière, l'Herbe à Robert, type de géranium connu pour soigner les plaies mais aussi éloigner les moustiques, la Bardane qui semble être l'ancêtre du velcro .... et bien d'autres plantes médicinales ou culinaires.

 

On a même pu goûter à la Grande Berce, plante fourragère dont la tige, une fois pelée, est comestible. Elle possède un délicieux petit goût de mandarine ! Que dire aussi de la Conopode Denudée dont le tubercule appelé vulgairement l'Abernotte possède un délicieux goût de châtaigne ou de noisette.la flore de la Divatte le vignoble de nantes

 

De chacun de raconter de anecdotes sur les utilisations ou les vertus de telles ou telles plantes.

«Quand on était gamin et que nos parents voulaient se débarrasser de nous, ils nous disaient d'aller chercher des Abernottes,... »

«L'ail des ours possède une saveur plus délicate en cuisine que l'ail des jardins »

« Ma grand mère soignait nos brulures avec le Nombril de Vénus »

La vallée de la Divatte relève même quelques trésors : la Cardamine Impatiente, l'herbe du diable, qui se fait de plus en rare mais qui semble avoir trouvé un milieu propice le long de la rivière.

L'opération découverte des plantes de la Divatte est une réussite, chaque participant repart ravi d'avoir passer toute la matinée en parfaite symbiose avec la nature. "C'est intéressant de passer en revue toute la végétation qui nous entoure". Espérons que l'association renouvellera l'expérience.

 la flore de la Divatte le vignoble de nantes

Les rivières du Vignoble de Nantes révèle des richesses naturelles, que ce soit la Divatte, la Sèvre, la Maine, la Moine, la Sanguèze et les nombreux sentiers de randonnées environnants vous permettent de profiter de leur intérêt faunistique et floristique.

Alors rendez vous dimanche prochain ?

 

 

Contact de APR (Association du Patrimoine Remaudièrois) tél. 02 40 33 73 49 ou courriel

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

Votre commentaire :

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Insérer une macro Google Map.
  • Vous pouvez utiliser [view:name=display=args] tags pour afficher une vue.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage
  • Français
  • English
  • Español